• Sear Get Busy, signataire radical

    On parlera de musique mais ça ne représentera que 10 % du contenu. Les gens restent focalisé sur l’époque du fanzine parce que c’est mythique et que c’est leur jeunesse. Mais on a fait des trucs vachement plus intéressants après et c’est de cette manière qu’on veut revenir.

    Photo © Aurore Vinot

    Lire l'article »