• Breakin’ World Series : Russia !

    Créé par les organisateurs du BOTY France, le Breakin’ World Series bouscule les codes traditionnels des battles hip hop en intégrant la vidéo et le beatmaking à la danse !

    Double victoire pour Top 9 Crew (Russie) – Photo © Bricks

    Un concept novateur vient très récemment de faire bouger les lignes dans le monde de la danse hip hop : l’organisation Attitude a créé la surprise avec le lancement du Breakin’ World Series, nouveau championnat au déroulement très particulier. Cet événement, dont la première édition a réuni plus de 3 000 personnes au Zénith de Montpellier, s’est clôturé ce 7 décembre. Nous nous devions de saluer cette initiative internationale qui a d’ores et déjà renforcé les moyens de création et de compétition dans la danse. Un salut sans difficulté puisqu’on s’y colle toujours avec plaisir quand il s’agit d’écrire sur cette discipline. Ce qui nous permet de renouer avec la puissance et l’humilité originelle du hip hop.

    Le communiqué mis à disposition de la presse étant suffisamment précis, nous avons dérogé à notre règle en insérant ci-après un petit copier/coller : « Créé par les organisateurs du BOTY France, le Breakin’ World Series bouscule les codes traditionnels des battles hip hop en intégrant la vidéo et le beatmaking à la danse. Huit équipes de huit b-boys/b-girls venus du monde entier, accompagnées d’un caméraman-monteur et d’un beatmaker disposent d’une semaine à Montpellier pour réaliser une vidéo de leur performance. Les vidéos, diffusées en public le 7 décembre au Zénith Sud seront jugées par des professionnels de la vidéo et du b-boying. Les vidéos détermineront l’ordre de passage des battles ».
    Wow ! Sur le papier, l’idée semble classe ! Mais surtout, le challenge que s’est fixé l’association Attitude n’est pas une mince affaire ! Huit crews, composés de huit danseurs… (8×8…) 64 danseurs ! En y rajoutant les beatmakers et les cadreurs respectifs + le management de chaque crew, on monte à pas moins de 100 personnes à gérer et à défrayer sur 7 jours minimum ! On est loin de l’organisation de la petite soirée avec 2 DJ’s ! Mais bon, ne l’oublions pas, le hip hop en France sait se montrer puissant.

    Se sont donc retrouvés autour de valeurs communes, pour les premières « videos battle » et des affrontements dans le cercle, des crews provenant des quatre coins du globe : Found Nation (Japon), Shake Styles (Espagne), B-Boy World (Etats-Unis), Brazilian Allstars (Brésil), Melting Force (France), Morning of Owl (Corée), Top 9 Crew (Russie) et The Ruggeds (Pays-Bas).
    On retiendra également de cette première édition que les présentateurs, Nasty et Maleek, ont eu du fil à retordre ! Comment dire ? Oui, il a fallu gérer… car les juges (Lamine, Belarbi, Ducky, Rubberlegs et Morris) ont été contraints de procéder à pas moins de trois votes (!) durant la finale (suite à 2 tie-break !). Fait exceptionnel tant la différence de niveau entre les deux crews finalistes (Morning of Owl vs Top 9 Crew) était difficile à établir. C’est vous dire la qualité du spectacle, intelligemment placé sous le contrôle des DJ’s Taj Mahal et One Up. On gratifie d’éloges Maleek et Nasty pour leur réactivité car elle ne faiblit visiblement jamais. Disons-le, leur prestation est toujours à la hauteur.
    Les russes du crew Top 9 ont finalement été désigné vainqueur de la finale à l’issue d’une bataille à rallonge contre les coréens de Morning of Owl. Il s’agissait là d’un doublé, puisque Top 9 avait également remporté la victoire des « battle vidéo » au cour de la même soirée (film-maker : GoDoPro et beatmaker : Space Kid). Deux victoires de plus pour ce crew russe dont la réputation internationale n’est plus à faire.
    Afin d’emmener le public plus loin dans le partage et la transmission, l’organisation Attitude a proposé tout au long de la semaine précédant cette grande soirée, un ensemble d’événements bien pensé : soirées, workshops, conférences et projection de films dont on retiendra le pertinent Du cercle à la scène de Nadja Harek. Une mention spéciale également pour la qualité du site web dédié à cet événement, www.breakinworldseries.com, sur lequel nous vous invitons vivement à vous rendre. Vous y trouverez toutes les vidéos (battle danse et battle vidéos) et un formulaire de contact si vous sentez que vos freezes et powermoves sont bien meilleurs que ceux des champions russes. Sachez, pour finir, que nous préparons un article de fond sur la tenue de ces événements en France afin de vous apporter un éclairage sur leurs principaux organisateurs : Da Storm, Casa Musicale et Attitude, regroupés au sein d’un puissant réseau : HHLR. Nobel

    Photo © Bricks

Partager cet article

Articles similaires

Laisser un commentaire