• Cycle documentaire « Hip Hop Documents »

    Lancement de la prémière édition avec le précieux documentaire « Flyin’ Cut Sleeves » retraçant la vie et le destin des chefs de gangs du Bronx des années 1970.

    Photo © DR

    En 1993, était produit Flyin’ Cut Sleeves, très rare documentaire qui retraçait la vie dans les gangs du Bronx durant les années 1970. C’est anecdotique mais la même année, en France, Colt nous parlait d’un collectif, encore inconnu, qui allait faire du bruit… Il ne s’était pas trompé : La Cliqua était en train de préparer ses stratégies pour marquer son époque. Une époque que le groupe allait brillamment régénéré et que Down With This accompagnera sans crainte… Un scoop de Colt, ça ne se prenait pas à la légère ! C’est encore anecdotique mais cette année marquait également la naissance de Down With This… Cette ancienneté commune nous permet encore (ouf !) de se trouver quelques affinités, même 19 ans après… Comme à l’époque, on a le plaisir de recroiser les mêmes soldats : deux activistes multi-cartes de haut rang : l’un avait mis une raclée historique à la RATP (entre autre) et le second a récemment refait vibrer nos oreilles chaque jeudi en lançant les « Hip Hop Apéros » au Private Lounge (entre autre)… J’ai nommé respectivement my man Oeno and my man Chimiste !

    Photo © DR

    Ce dernier a préparé dans son laboratoire une nouvelle formule qui retiendra encore toute votre attention : le cycle documentaire « Hip Hop Documents » en réunissant, lors de cette première édition, mercredi 11 juillet au Cinéma l’Archipel (17, boulevard de Strasbourg – 75010 Paris) deux documentaires d’une importance capitale pour la compréhension de la culture hip hop : Flyin’ Cut Sleeves  (1993 – 60 mn) réalisé par Henry Chalfant & Rita Fecher et Rapattack (2002 – 78 mn) réalisé par Chimiste himself. Nous reproduisons ci-dessous le descriptif de ces deux œuvres incontournables publié par nos frères d’armes à ce sujet :
    Flyin’ Cut Sleeves retrace la vie et le destin des chefs de gangs du Bronx des années 70. Rita Fecher, alors institutrice engagée d’une école du South Bronx, noue des liens profonds avec les adolescents du quartier, découvre et étudie leur style de vie. Souvent qualifiés de monstres sanguinaires, ces jeunes sont membres de gangs. Ils sont ici présentés sous un autre jour, dans leur quotidien de jeunes hommes et femmes, produits de leur environnement laissé à l’abandon, nié par la société américaine. Nous sommes ainsi introduits à Ben Buxton alias “Black Benjie” le chef des Savage Nomads, Felipe “Blackie” Mercado, chef des Savage Skulls, Benjamin Melendez, chef des Ghetto Brother et Nelly “China” Velez, chef des « Girls » chez les Savages Nomads
    Rapattack présente l’histoire du hip hop en France, du début des années 80 jusqu’au début des années 2000. De nombreux intervenants (NTM, IAM, Assassin, Dee Nasty, Cut Killer, Sidney …) racontent ici la naissance de cette culture fédératrice et contestataire, tout d’abord considérée comme une mode passagère et qui, de par son succès, révolutionnera très vite le paysage musical et culturel français. De nombreuses images d’archives, de concerts et d’interviews pour une plongée dans l’univers du hip hop à la française.
    Cette soirée sera honorée de la présence du b-boy for life Solo (Black Frog Ent.) pour le contrôle des platines. Notre rubrique Agenda ne comportant que des rendez-vous purement immanquables, vous connaissez maintenant celui du 11 juillet. Nobel

    Cycle documentaire « Hip Hop Documents » (Flyin’ Cut Sleeves & Rapattack) + spécial guest : Solo
    Cinéma l’Archipel – 17, boulevard de Strasbourg – 75010 Paris
    Réservation conseillée ici

    Photo © DR

Partager cet article

Discussion 7 commentaires

  1. 10 juillet 2012 à 13 h 49 min

    SO RESPECT THE ARCHITECT ZZZZZZZ THE ARCHITEK….

  2. 10 juillet 2012 à 13 h 43 min

    SOLO Dj in da House

  3. 9 juillet 2012 à 1 h 06 min

    surtout faites bien attention a ce que personne recopie ces codes sans les connaitre. mon crew et moi passons beaucoup de temps a faire plein de trucs diffrerents afin que les differentes cliques dans la rue respectent nos patches. ici et la ya encore des gens qui s font tuer, ou juste defoncer, pour avoir porte les mauvaises couleurs au mauvais endroit. sur ce sachez que la seule clique avec des jeunes qui a gagne le droit de porter ce genre de couleurs sont les MIGHTY ZULU KINGS, et je parle des MIGHTY ZULU KINGS le crew. PAS DES DIFFERENTS CHAPITRES DE LA ZULU NATION, a ne pas confondre, merci, et une enorme pensee a tous ceux qui restent vrais dans cette culture sans la travestir ou se donner un genre.

  4. 9 juillet 2012 à 0 h 49 min

    Ça m’intéresse

  5. 7 juillet 2012 à 13 h 38 min

    yèyè

  6. 7 juillet 2012 à 11 h 39 min

    Flying Cut Sleeve racontes l’histoire (celle de la reunion) qui à inspiré le film— En tous cas on peu le penser… charger en emotions, et tres belles images. a ne pas manquer

  7. 7 juillet 2012 à 11 h 29 min

    Beautiful documentary…

Laisser un commentaire