• Exposition 70′s NYC, City renegade

    Lava 1&2 a commencé à tagger sur les murs de New York avec son frère vers 1970/1971. Il fera ainsi partie de la toute première génération de writers à recouvrir les vieux métros rouges new yorkais.

    A l’occasion de notre 20ème anniversaire et en étroite collaboration avec Jay One Ramier, nous vous invitons à rencontrer Lava 1&2 (Ex Vandals / IND’s / Black Spades / Zulu Nation) dans le cadre de l’exposition-événement «70’s NYC, City renegade» qui se tiendra uniquement le 31 mai 2013 à la Galerie Le Salon, 12 rue Ramey dans le 18ème arrondissement de Paris (de 16 heures à 20 heures).
    Le contenu de l’exposition et la présence pour la première fois en Europe de Lava 1&2 étant exceptionnels, votre présence honorera une invitation inédite avec l’histoire de notre culture.
    LAVA 1&2
    Ex Vandals / IND’s / TED

    Graffeur new yorkais depuis l’origine, Lava I & II dispose d’un parcours caractéristique qui nous éclaire sur l’ascendance du graffiti, tant il est étroitement lié à l’histoire des gangs. Car, faut-il le rappeler, avant le hip hop, il y avait le gang… Lava y occupait le statut de « Supreme Commander » (ndlr : chef de district) au sein des Black Spades, gang le plus répandu et le plus craint de New York du début des années 1970.
    Originaire de Puerto Rico, né en 1954 à Spanish Harlem, Albert Mercado (alias Lava I & II alias Straightman), a commencé à tagger sur les murs de New York avec son frère vers 1970/1971. Il fera ainsi partie de la toute première génération de writers à recouvrir les vieux métros rouges new yorkais.
    Le gang devient un mode de vie difficile et son atmosphère électrique conduit une fois de trop à la mort : Benjamin Cornell (alias Black Benjy, troisième leader du gang Ghetto Brothers, conseiller pour la paix) est lynché alors qu’il tentait de stopper une bagarre opposant des membres de trois gangs (Seven Immortals, Mongols et Black Spades) à un autre (Savage Skulls). Ce nouveau drame entrainera quasi-instantanément une réunion exceptionnelle de tous les gangs. Initiée par Benjamin Melendez (alias Yellow Benjy) leader des Ghetto Brothers. Alors que des tireurs d’élite de la police étaient postés sur des toits aux alentours, que des journalistes se précipitaient sur place, on relèvera également la présence dans la salle d’un jeune homme de 14 ans, chef de guerre dans les Black Spades, qui répondait au nom d’Afrika Bambaataa. Après cette réunion sans précédent du 8 décembre 1971 dans le «Bronx Boys Club», et quelques autres organisées dans la clandestinité entre leaders «ennemis», un traité de paix était établi dans la foulée. L’horizon allait s’éclaircir pour qu’une autre énergie puisse maintenant se manifester, cette fois culturelle…
    Une nouvelle forme de peinture et de calligraphie élaborée par Lava et d’autres pionniers voit le jour. Les premiers graffs font leur apparition sur les métros new yorkais. Quand il a été question d’assurer une communication sur l’émergence des block parties, c’est tout naturellement à Lava que reviendra la responsabilité d’en réaliser les flyers. Les Black Spades constitueront ainsi la base arrière d’une nouvelle organisation pacifique : la Zulu Nation. Sans le savoir, Lava I & II avait contribué à poser les bases d’une culture qui allait connaître un rayonnement planétaire. Le hip hop a vu le jour à ses côtés et il en est aujourd’hui l’un des très rares conservateurs et historiens toujours en activité.
    Nous remercions Ghislain et Maud de l’association Da Storm, ainsi que le frère Nasty de Perpignan, pour avoir rendu possible le déplacement de Lava en France. Ceux qui savent s’en souviennent : une culture, ça ne se consomme pas, ça se vit… Peace, love, unity and havin’ fun. Nobel

    Exposition Lava I & II « 70’s NYC, City renegade »
    Attention : cet événement se tiendra uniquement le vendredi 31 mai 2013 (de 16 heures à 20 heures) avec la présence, pour la première fois en Europe, de Lava I & II.
    Galerie Le Salon – 12, rue Ramey – 75018 Paris

    Photo portrait Lava 1&2 © Down With This – Tous les documents sont archives © Lava I & II
    Renseignements complémentaires : contact@downwiththis.fr

    Archives © Lava 1&2

Partager cet article

Laisser un commentaire